L'Ifremer sélectionne ECA Group pour développer un véhicule sous-marin autonome ultra-profond pour cartographier et inspecter


 

C'est à la suite d'un appel d'offre international, que l'Ifremer vient de  sélectionner ECA Group pour développer un nouveau véhicule sous-marin autonome (AUV) innovant, capable d'atteindre 6 000 mètres de profondeur. Une occasion pour l'Ifremer de mettre en place l'ALliance CORAL (Alliance pour le développement de la robotique sous-marine offshore), en vue de faciliter ainsi le développement du projet avec ses partenaires industriels 


 captureifremerecagroup.jpg



ECA Group sera le partenaire privilégié de CORAL ALliance (Alliance pour le développement de la robotique sous-marine offshore), créée par l'Ifremer. Le but du projet est de promouvoir l'innovation et la compétitivité dans un concept intégré, alliant sciences marines et industrie maritime. CORAL ALliance est financé par l'Ifremer, la Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et l'Union Européenne (programme FEDER). En tant que maître d'ouvrage, l'Ifremer pilotera le projet grâce à son expertise en ingénierie et en R&D et ses moyens techniques et navals, en vue de la mise au point du nouveau système. Cette approche favorisera l'innovation et l'expertise au niveau régional, national et européen. L'institut de recherche supervisera le développement du nouvel AUV ainsi que des équipements associés et développera le système logiciel de contrôle embarqué. L'objectif affiché par l'Ifremer est répondre aux besoins actuels et futurs des utilisateurs scientifiques.

 

Exploration et cartographie à haute performance

 

L'AUV pourra réaliser des cartographies acoustiques de large couverture ainsi que des inspections optiques, étant capable de stabiliser sa position près du fond de mer, sans avancer. "Le système déploiera une gamme complète de capteurs scientifiques dans des ensembles modulaires, innovant dans l'optimisation de la conception, de l'autonomie, du volume de charge et des capacités de navigation. L'AUV facilitera la production de représentations géoréférencées très précises des milieux marins en eaux profondes, à grande surface, à haute résolution et à multi-paramètres", explique Jan Opderbecke, responsable de l'Unité Systèmes sous-marins du Centre Ifremer Méditerranée à Toulon. Après une période de développement de 3 ans, l'AUV réalisera ses premières plongées en 2019.  «L'association entre la cartographie de longue endurance et des capacités de survol en mode stationnaire aura un fort potentiel dans divers domaines d'application, notamment en vue d'une future commercialisation par ECA Group. Les capacités du système de cet AUV, intitulé A6K, sont particulièrement intéressantes pour des missions telles que l'exploration minière en haute mer, les inspections de pipelines de pétrole / gaz, les missions de sauvetage et l'exploration de ressources minérales ", souligne Claude Cazaoulou, Directeur Commercial et Développement des Affaires d'ECA Group pôle Robotique à Toulon.

 

De nombreuses options de déploiement

 

«Le nouveau véhicule sera déployé à partir de navires de recherche océanographique français et internationaux, dans des missions impliquant d'autres véhicules d'intervention en eaux profondes, à commencer par notre ROV Victor 6000 et notre submersible habité Nautile», explique Jan Opderbecke. Un dispositif de communication optique innovant, actuellement en cours de développement à l'Ifremer, ainsi que des capacités de survol permettront au nouvel AUV d'échanger des données en temps réel avec d'autres véhicules sous-marins. La mise en œuvre d'opérations combinées d'exploration et d'intervention va renforcer le potentiel d'innovation offert par ce nouveau système.

 

 

Une coopération industrielle de longue date

 

«ECA Group et l'Ifremer ont une relation industrielle très forte, construite au cours des trente dernières années », déclare Claude Cazaoulou d'ECA Group. "Nous avons développé des projets tels que EPAULARD, le tout premier sous-marin robotique autonome capable de prendre des photos à une profondeur de 6000 mètres" poursuit-il.  Plus récemment, ECA Group a été fortement impliqué dans le développement du HROV Ariane pour l'Ifremer, une nouvelle technologie hybride  combinant la capacité de recueillir des données de haute résolution à 2 500 m de profondeur, d'effectuer des tâches d'inspection verticale et d'intervention tout en réduisant les dépenses opérationnelles, grâce à la mise en place de systèmes AUV et ROV dans la même architecture.