Le Ministre des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, en escale à Marseille

Jean-Yves le Drian a fait un passage par la cité phocéenne cet été.  Accueilli le 24 août par Renaud Muselier, le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et nombre de politiques locaux, Jean-Yves Le Drian y a présidé une réunion de travail sur les croisières avec des professionnels du secteur. Il a également visité les infrastructures du grand port maritime de Marseille.

capturejyledrianmarseillecroisire.jpg

En 2015, à la demande du Quai d'Orsay, un rapport dédié aux croisières a été établi par Jacques Maillot, le fondateur de Nouvelles frontières ("Comment faire de la France l'une des premières destinations mondiales de croisières ?"). Depuis, certaines destinations ont développé leur offre alors que d'autres sont toujours à la peine tant dans l'hexagone qu'en outre-mer. Cette table ronde a été l'occasion de faire le point sur l'avancement des vingt propositions de ce rapport pour améliorer l'offre de croisière française.

Une dynamique mondiale

Le développement de ce secteur est, en effet, un enjeu d'attractivité majeur pour la destination France. En 2016, il y a eu 24,7 millions de croisièristes et, à travers le monde, les dépenses directes générées par l'industrie des croisières représentent près de 17 milliards d'euros.

Seconde façade maritime mondiale, grâce notamment aux territoires d'outre-mer, la France offre 32 destinations et 95 escales sur son territoire et la contribution directe à  l'économie française est estimé à 1,2 milliard d'euros pour l'année 2015. Marseille occupe la première place sur le marchè français avec 1,6 million de passagers et 490 escales en 2016, soit plus de 149 000 passagers de plus qu'en 2015. La ville a l'ambition de se hisser dans les trois premières places des ports de croisière en Méditerranée et vise les 2 millions de passagers.

Pour parvenir à cet objectif, plusieurs axes de travail sont au programme : assurer une meilleure connectivité aérienne internationale, dynamiser la promotion de la croisière depuis Marseille à l'étranger et structurer l'offre touristique autour de la croisière visant à rallonger la durée des séjours des touristes.